Apprenez à créer un chatbot boosté à l’IA en 5 étapes

chatbot creation

Vous pensez que la création d’un chatbot prend du temps et est complexe ? Détrompez-vous ! Elle se réduit à 5 étapes faciles à suivre, même si vous ne savez pas coder. Une fois configuré, votre chatbot devient un véritable allié pour votre entreprise : service après-vente efficace, marketing personnalisé, augmentation des ventes de votre e-commerce… Les chatbots IA sont devenus polyvalents et vous rendent de nombreux services. Découvrez dans ce guide comment créer un chatbot boosté à l’IA en quelques étapes !

Différencier le chatbot basique du chatbot IA

Dans la famille des bots conversationnels, on en distingue deux types principaux : les chatbots simples, et les chatbots boostés à l’intelligence artificielle. Faisons le tour de ces deux solutions pour découvrir laquelle est la plus adaptée à vos besoins.

Le chatbot simple de type FAQ dynamique

L’agent conversationnel de base a pour principe de suivre un arbre de décisions, défini au préalable par son créateur. Il ne prend pas d’initiative. Son rôle est de proposer un QCM à l’utilisateur sous forme de boutons cliquables. Selon les choix de l’internaute, il lui offre de nouvelles options. Les clics font progresser le client dans l’arbre de décisions, jusqu’à ce qu’il obtienne une réponse satisfaisante à sa question.

Pour fonctionner et être efficace, le chatbot simple a donc besoin d’être configuré en amont. Vous devrez prévoir toutes les situations possibles pour que l’utilisateur ne se trouve jamais à court de solution adéquate à sa problématique. Lorsque vous le planifiez, pensez aux questions fréquentes que posent vos clients et prospects à vos équipes. À partir de celles-ci, créez un arbre décisionnel qui englobe la majorité de ces demandes pour permettre aux utilisateurs d’obtenir des réponses en peu de clics. La réussite de votre bot dépend de sa réactivité !

Le chatbot basique peut aussi fonctionner sans QCM. Dans ce cas, l’utilisateur discute avec lui comme il le ferait avec un agent humain. Le robot a pour mission de détecter des « mots-clés » dans les phrases de son interlocuteur. Ces termes déclenchent des réponses automatiques qui correspondent aux demandes de l’internaute.

Par exemple, le bot conversationnel décèle le mot « colis » dans le message de l’utilisateur. Il peut alors lui proposer différentes options comme : « suivre mon colis », « prix de la livraison », etc. C’est à vous de le définir.

Puisque le chatbot simple a un fonctionnement assez basique, il est intéressant de le programmer pour qu’il renvoie vers un humain s’il n’a pas la réponse à une question. Cela permet aux utilisateurs de vivre une meilleure expérience client.

Bien que basique, ce type de bot conversationnel est très répandu. Il s’avère efficace pour soulager votre SAV. Mais il est aussi capable de capter des leads, de récupérer des informations sur les préférences de vos consommateurs ou d’aider l’utilisateur lors de sa commande. C’est à vous de jouer pour le rendre performant !

Le chatbot boosté à l’intelligence artificielle

Source de l’image : chatbotgpt.fr

ChatGPT, vous en avez déjà entendu parler, n’est-ce pas ? Il y a même fort à parier que vous avez essayé et que l’expérience vous a bluffé. Sachez que cette intelligence artificielle, et bien d’autres, peuvent être intégrées à votre chatbot. Il devient alors un agent conversationnel augmenté.

Les IA génératives fonctionnent avec le principe du machine learning (ML). Elles apprennent de toutes les interactions qu’elles ont avec les utilisateurs. Elles sont donc capables d’améliorer leur mode de fonctionnement en continu. 

Ces intelligences artificielles utilisent aussi la reconnaissance du langage naturel (NLP). Le chatbot associé à l’IA semble comprendre la façon de parler humaine. Il s’exprime d’ailleurs de la même manière. Les discussions sont alors naturelles, ce qui plaît beaucoup aux utilisateurs. Cette caractéristique permet plus de polyvalence à votre bot conversationnel puisqu’il peut comprendre des phrases même si elles ne comprennent pas de mot-clé précis.

Par exemple, un chatbot IA comprend l’intention de l’utilisateur qui lui dit « Où est mon colis ? » ou « J’ai commandé il y a une semaine et je n’ai rien reçu. ». Il sait proposer une réponse adaptée.

Vos clients et prospects peuvent discuter plus librement avec un chatbot IA. Ils ne sont pas contraints par des boutons QCM. Ils sont orientés vers la bonne solution à leur problème sans voir l’impression de faire appel à un robot.

Ces agents conversationnels sont plus satisfaisants pour l’utilisateur. Ces derniers ne se retrouvent plus bloqués par la fameuse réponse du bot basique : « Je ne comprends pas votre question. ».

En savoir plus sur la définition d’un chatbot.

5 étapes pour créer un chatbot IA adapté aux besoins de votre entreprise

Chiffre 5 digital

Créer un chatbot n’est pas si compliqué que ça en a l’air. Il vous suffit de suivre ces 5 étapes simples pour avoir un bot conversationnel efficace et à votre image.

1. Définir les objectifs de votre chatbot

La première étape pour créer le chatbot de vos rêves et définir les objectifs qu’il doit cibler. C’est grâce à ces missions que vous pourrez ensuite le configurer. 

Souhaitez-vous que votre bot conversationnel puisse : 

  • Prendre en charge une bonne partie de votre SAV pour soulager vos équipes ? En répondant aux questions simples fréquentes, il permet à vos collaborateurs de se concentrer sur des tâches plus complexes.
  • Améliorer le taux de conversion de votre e-commerce ? Le chatbot diminue les frictions à l’achat en guidant l’utilisateur. Il fait aussi de l’upselling et du cross selling pour augmenter le panier moyen de vos clients.
  • Améliorer le nombre et la qualité de votre collecte de leads ? Le robot attire l’attention des visiteurs en leur posant les bonnes questions. Sa curiosité vous permet de récolter des informations précieuses sur vos prospects !
  • Aider les utilisateurs à commander un plat à emporter ou à réserver un rendez-vous ? Le chatbot intervient comme une aide pour ces actions simples à mener.
  • Collecter les avis de vos clients sur votre entreprise ? Le bot conversationnel pose des questions aux consommateurs sur leur expérience avec votre marque. C’est un excellent moyen de s’améliorer !

Vous avez défini les objectifs de votre assistant digital ? La prochaine étape pour créer votre chatbot est de savoir où l’intégrer.

2. Où voulez-vous que votre chatbot soit opérationnel ?

Le grand atout du bot conversationnel est qu’il peut interagir avec vos clients et prospects sur de nombreuses plateformes. Son utilisation ne se limite pas au seul site internet ! 

Vous pouvez l’installer sur : 

  • un site web : c’est le plus évident et c’est très intéressant pour les e-commerces notamment ;
  • une application mobile : vous offrez une assistance instantanée directement depuis l’appli de votre entreprise ;
  • un service de messagerie : WhatsApp, Facebook Messenger, Slack, Telegram, et même SMS ! Votre chatbot est partout pour faciliter la vie de vos clients ;
  • les réseaux sociaux : sur Instagram ou Twitter, l’agent conversationnel entretient des conversations par DM avec vos consommateurs.

Pour savoir quel choix est le plus judicieux, vous devez connaître les habitudes de vos prospects. Où se trouve votre audience ? Installez un chatbot là où elle est présente et vous maximiserez sa portée.

3. Planifier le fonctionnement de votre chatbot, selon vos objectifs et les besoins de vos prospects et clients

Vos objectifs sont clairs et vous savez où installer votre bot conversationnel. Il est maintenant temps de planifier la façon dont il va interagir avec les utilisateurs. Deux chatbots peuvent être totalement différents selon les directives que vous lui donnez. Elles dépendent de vos buts commerciaux et des attentes de vos clients et prospects.

Comment souhaitez-vous que votre agent digital communique avec ses utilisateurs ? Il peut :

  • entamer la discussion avec un QCM ;
  • laisser l’usager lui poser sa question ;
  • proposer un menu de navigation ;
  • donner des réponses en fonction de mots-clés ;
  • présenter une recherche d’informations avec filtre ;
  • utiliser la reconnaissance vocale pour une meilleure accessibilité.

Lorsque vous êtes en phase de création de votre chatbot, il est important de penser à tous les détails. Planifiez au maximum son fonctionnement pour éviter les déconvenues qui pourraient faire chuter la satisfaction client !

4. Configurer le chatbot IA

Il est l’heure de créer votre chatbot ! Pour le configurer, la meilleure option qui s’offre à vous est de passer par une plateforme no-code spécialisée en création de chatbots IA. Cela vous permet d’obtenir un bot conversationnel de haute qualité sans vous perdre dans les méandres techniques du codage.

Nous vous conseillons l’entreprise Botnation. La plateforme est française et offre des solutions innovantes pour créer un bot sur mesure. Vous pouvez même configurer votre chatbot gratuitement pour découvrir toute l’étendue des possibilités qui vous est offerte !

Il est important que votre bot conversationnel soit en accord avec l’image que vous voulez véhiculer de votre entreprise. Pour cela, portez attention à la façon dont il s’adresse aux utilisateurs. Ton, tutoiement ou vouvoiement, insertion d’émojis ou d’images, etc. C’est à vous de le rendre vivant selon les valeurs que vous souhaitez transmettre. 

N’hésitez pas à jouer la carte de l’esthétisme. Certaines internautes ne prennent pas la peine de discuter avec un chatbot moche.

Pour le rendre le plus efficace possible, connectez votre bot conversationnel à tous les services dont il aura besoin pour bien fonctionner : application de paiement en ligne, CRM, base de données de votre entreprise, API comme celle de WhatsApp Business, etc.

Les plateformes de création de chatbots permettent de nombreuses intégrations via des services comme Zapier. C’est notamment le cas de Botnation qui vous facilite ainsi la vie !

5. Tester, déployer et faire connaître votre chatbot IA

Votre chatbot est tout beau tout neuf. Il vous reste néanmoins quelques étapes avant qu’il ne devienne votre meilleur allié marketing.

Testez-le. Vous ne pouvez pas passer cette phase. C’est à ce moment que vous détecterez d’éventuels bugs ou axes d’amélioration pour votre agent conversationnel. Malmenez votre chatbot pour le pousser dans ses retranchements ! Posez-lui des questions farfelues, insistez quand il ne vous apporte pas entière satisfaction. Vous saurez alors s’il est fiable à 100 %.

L’utilisation de votre chatbot vous satisfait ? Déployez-le sur toutes les plateformes que vous avez identifiées comme porteuses : site web, réseaux sociaux, WhatsApp, SMS, etc.

Tout est bon. Il ne vous reste plus qu’à faire de la pub pour votre nouveau partenaire. Vous pouvez envoyer un mail à votre base clients pour leur annoncer la nouvelle. Il est aussi possible d’insérer des bulles de discussion depuis votre site qui redirigent vers d’autres applications comme WhatsApp. Les clients et prospects qui visitent votre site découvrent alors cette fonctionnalité pendant leur parcours utilisateur.

Créer un chatbot prend du temps. Mais au final, vous serez gagnant tant il vous en fera gagner ! De l’idée à la réalisation, il n’y a que 5 étapes qui sont simples. Vous connaissez vos clients et vos prospects, vous savez ce dont ils ont besoin. Vous n’avez qu’à créer un bot conversationnel qui répond à leurs attentes, et le tour est joué !

Chatbot.fr

Chatbot.fr, la référence francophone sur les chatbots et l'IA.